Publié par : Mébahiah | 12 mars 2012

Un Fantôme Sorti du Passé

Oubliez l’erreur du passé. Laissez aller ce que vous voyez comme erreur et faites en sorte d’en finir avec l’erreur. Si vous faites une erreur, ne la mélangez pas avec de la culpabilité. Libérez-vous de la culpabilité. La culpabilité n’est pas bonne pour vous. La culpabilité est une estampille que vous posez sur vous-même. Encore et encore, vous vous estampillez la culpabilité au fer chaud. Quand vous ne trouvez pas de nouvelle matière à vous rendre coupable, vous fouillez dans un vieux réservoir pour trouver un nouveau sujet de tourment. La personne à qui pardonner c’est vous-même. Le meilleur est encore à venir. La culpabilité est de l’auto-flagellation qui empêche ce qui est bon de venir.

La culpabilité est de l’auto-récrimination.

La culpabilité est un fantôme sorti du passé.

Fuyez la culpabilité comme vous retireriez votre doigt d’un poêle brûlant.

Défaites vos liens avec la peur. C’est comme si vous vous étiez attaché avec une corde de peur. La culpabilité n’est pas de la réconciliation. Se débarrasser de la peur est de la réconciliation.

Voyez la réconciliation comme de l’harmonisation et harmonisez-vous avec Moi. Quel bienfait vous apporte la culpabilité sinon de vous faire sentir mal?

La culpabilité est un parasite. Renvoyez-la. Que la culpabilité quitte le monde et se transforme en appréciation. Appréciez-vous vous-même. Vous avez tenu le coup et vous vous en êtes sorti. Donnez-vous une médaille. Dites-vous «bien fait».

Vous avez choisi une pensée de peur ou deux alors que vous pourriez choisir une centaine de bénédictions à donner même à un seul être humain et, par conséquent, au monde. Ce que vous donnez à l’un, vous le donnez à tous. Vous êtes celui qui doit donner. Accordez-vous un peu de clémence.

Me rendriez-vous coupable? De quoi Me rendriez-vous coupable? Pourquoi vous rendez-vous coupable de quoi que ce soit dont vous vous rendez coupable? Ne soyez plus coupable du fait d’être un être humain et du fait que les êtres humains, vus par les yeux du monde, sont imparfaits. Voyez-vous comme parfaite imperfection puis poursuivez votre chemin dans le monde.

Si vous devez porter sur vous un sac à dos du passé, alors portez un sac à dos de courage. Nous pourrions appeler courage l’opposé de la culpabilité. Nous pourrions appeler aller de l’avant l’opposé de la culpabilité. Le but est de vous lever et sortir de l’ombre de la culpabilité. Il faudrait mieux que vous témoigniez de l’innocence.

La culpabilité est coupable de crime. Vous nier vous-même est un crime et maintenant vous allez cesser de vous déclarer coupable. Vous allez suspendre toutes les sentences que vous avez prononcées contre vous. Vous allez désormais devenir votre propre ami et vous donner une bonne poignée de mains. Pire que vos offenses, quelles qu’elles soient, est votre acte d’accusation envers vous-même. Souvenez-vous que vous êtes Mon enfant et que vous devez bien traiter Mon enfant.

N’allez-vous pas vous pardonner d’avoir mis le pied dans un nid-de-poule et d’avoir trébuché? De quoi pensez-vous devoir vous pardonner?

La culpabilité n’est pas mieux que la colère. La culpabilité, c’est de la colère. La culpabilité est de la colère détournée. Vous avez substitué la colère à la culpabilité, parce que la culpabilité n’est-elle pas de la colère submergée? Vous n’êtes pas un héros parce que vous êtes en colère contre vous-même pas plus que vous ne l’êtes d’être en colère contre qui ou quoi que ce soit.

Mieux vaut vous voir comme héros quand vous laissez les choses passées dans le passé. Que le passé reste le passé. Si vous avez offensé quelqu’un, effacez l’offense. Ne la gardez pas comme une flèche dans votre carquois.

Ce dont vous êtes le plus coupable, c’est d’être imprudent. Ne soyez plus imprudent. Ne vous offensez plus vous-même, même pas une autre fois. Enlevez l’écharde de votre propre œil et vous allez exonérer tout le monde.

La culpabilité est un poison et elle ne vous convient pas. La culpabilité ne convient à personne. Disposez de la culpabilité. Disposez d’elle dès maintenant. Levez-vous comme une personne neuve qui a laissé le passé derrière, là où il appartient.

Traduit par: Normand Bourque

Copyright © 1999-Now Heavenletters™

Publicités

Responses

  1. Oui, la culpabilité est un de pires poisons pour l’âme

    • Toujours résultat d’un jugement!
      Alors que… Tous des Héros!

      • Oui, le pire de jugement, celui que nous portons sur nous-même.
        Merci pour cet article, cela fait du bien de vous lire…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :