Publié par : Mébahiah | 11 mars 2012

Vous Faites Danser l’Univers

Quand vous observez la vie de quelqu’un d’autre, une vie qui a peut-être été chargée de faussetés et d’injustices, vous n’êtes pas censés avoir de la peine pour cette personne. Vous n’êtes pas censés avoir de la peine pour qui que ce soit. Ne confondez pas avoir de la peine et faire preuve de compassion. Les Grands Êtres Spirituels ne rabaissent jamais personne en éprouvant de la peine à leur égard. Ceci est un message important pour vous, car lorsque vous éprouvez de la peine à l’égard de quelqu’un, vous vous placez au-dessus de l’autre et vous le rabaissez à un niveau inférieur. Aucun de ces deux endroits n’est un endroit où il fait bon se trouver.

Dans le même registre, essayez de ne pas éprouver de peine envers vous-même, car alors, vous vous enliserez dans l’auto commisération. Ce sentiment ne vous mène nulle part.

Il est clair qu’il y a une différence entre se sentir supérieur et être reconnaissant quand la chance vous sourit.

Estimez-vous heureux pour toutes les bénédictions dont vous jouissez et distribuez les bénédictions autour de vous, sur tout le monde. Tout le monde. Tout le monde est prêt à recevoir le plus possible de bénédictions.

Chaque vie a ses peines. Chaque vie a ses bénédictions. Cherchez toujours les bénédictions, pas seulement dans votre vie, mais aussi dans la vie des autres.

Quand vous avez de la peine pour quelqu’un, cela revient à le clouer au mur. Sentez-vous bénis et non supérieurs.

Vous exercez une influence sur chaque personne de votre entourage, et vous exercez une influence sur chaque personne qui se trouve loin de vous. Vous n’avez pas besoin d’être à côté des gens pour avoir de l’influence sur eux.

Chaque influence que vous exercez vous influence également. Intentionnellement ou pas, quand vous avez rabaissé quelqu’un, vous vous êtes rabaissé vous-même.

Il faut arrêter de hausser les épaules en pensant que la vie que vous observez n’est rien d’autre que la triste condition humaine. Considérez la condition humaine différemment. Vous êtes chacun et chacune le roi ou la reine des créatures qui se trouvent sur la Terre. Soyez loyaux envers tous les souverains qui peuplent la Terre. Chaque être humain est un roi ou une reine, et chacun est à la tête du pays. En fonction de vos pensées, en fonction de ce sur quoi vous mettez l’accent, vous commandez au monde. Vous dirigez l’empire en utilisant le sceptre de vos pensées. C’est vous qui faites danser l’Univers avec vos pensées.

Émettez l’intention d’entretenir des pensées qui permettent de s’élever. Émettez l’intention de vous conformer aux paroles que vous prononcez. Émettez l’intention de ne dire que la vérité. La vérité rend service à tout le monde. Vos pensées vous dirigent également. Vous posez votre intention. Vous posez votre attention. Lorsque l’on a choisi une direction, on a choisi une direction. Prenez une direction pour traverser l’Océan et le bateau de votre vie se déplacera comme vous l’avez programmé.

Lorsque vous êtes assaillis par des pensées qui ne vous plaisent pas, déplacez gentiment votre mental vers des pensées qui vous conviennent.

Au service de qui êtes-vous, bien-aimés? Ajoutez de la grâce à vos pensées.

Lorsque des pensées déplaisantes vous submergent, écartez-vous d’elles tout simplement. Ne les combattez pas, car sinon, vous allez les renforcer. Adoptez Ma façon de penser et vous reposerez votre mental. Reposez-vous en Moi.

Laissez-Moi effacer d’un baiser les pensées dont vous ne voulez pas. Imaginez que ces pensées indésirables se déplacent dans Ma direction. Vous remarquerez alors qu’elles ne sont plus. Elles s’envoleront. Envoyez-les-Moi avec la même délicatesse que celle utilisée pour Moïse lorsqu’on l’a placé dans un berceau au milieu des joncs. Je veillerai à vous faire oublier les pensées qui ne sont pas à la hauteur de ce que vous désirez. Je congédierai ces pensées afin qu’elles s’éloignent de vous.

Au même titre que Je désire que vous ayez de la considération pour chacun et chacune, Je désire également que vous ayez de la considération pour vous-même. Le regard que vous posez sur vous dépend des pensées que vous adressez aux autres. Je serai Celui qui commande vos vilaines pensées et qui leur ordonne de partir. Elles n’existeront plus. Vous recevrez de nouvelles pensées et de nouvelles intuitions, et vous vous sentirez mieux avec vous-même et avec les autres. Vous vous élèverez. Vous commencerez à comprendre comment diriger vos propres pensées. Vous voguerez en Haute Mer.

Traduit par: Chantal Lahanque

Copyright © 1999-Now Heavenletters™
Heavenletters™ — Helping Human Beings Come Closer to God and Their Own Hearts
Gloria Wendroff, Godwriter
The Godwriting™ International Society of Heaven
703 E. Burlington Avenue, Fairfield, IA 52556
Email angels@heavenletters.org
Visit www.heavenletters.org

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :