Publié par : Mébahiah | 20 janvier 2012

Nouvelle Lune Janvier 2012 et Ier Février

Esprit-Chamanique Nouvelle Tradition

Le 23 à 8h39’05’’HL et le 1er à Oh

Cette première Nouvelle Lune de l’année correspond au Nouvel An Chinois et à l’entrée dans le signe du Dragon d’eau. Si l’on ramène ce symbolisme dans nos contrées, chez les Celtes, le Dragon d’eau est celui qui permet un nettoyage émotionnel en profondeur en faisant émerger à nos consciences les souvenirs enfouies qui polluent nos vies de manières insidieuses.

C’est d’ailleurs ce que semble mettre en évidence la présence de Mercure et de la conjonction Lune /Soleil en Maison XII dans ce thème. La maison XII dernière du zodiaque préside à toute nouvelle incarnation que symbolise la Maison I. C’est le passage obligé de la confrontation à soi même et à la lignée, au sens large, qui nous a engendré. C’est ici que se trouve l’accès à notre processus de libération en acceptant notre passé, quel qu’il soit, et en se libérant de la culpabilité et de la nostalgie dont il est le dépositaire.

C’est l’énergie du signe du Verseau qui accompagne cette Nouvelle Lune. Largement représentée avec la conjonction Lune/Soleil, mais aussi L’Ascendant et Neptune, elle accompagne ce passage de l’influence subversive d’Uranus. Ainsi que le suggère le degré du Symbole Sabian de cette nouvelle Lune, c’est le moment d’oser faire un pas de plus vers l’inconnu en se libérant de modèles devenu obsolètes : « Lune/Soleil 2°Verseau: Un déserteur de la marine. Prendre conscience de son individualité par le rejet sans appel d’une position sociale devenue insupportable. S’affranchir de son asservissement à des idéaux et des modèles collectifs. »

nouvelle lune janvier 2012

Avec ses deux maitres Saturne et Uranus, le signe du Verseau est le symbole même d’une bascule vers l’invisible, le passage de ce que l’on connaît et qui défini notre personnalité, de la Lune à Saturne, vers les planètes non visibles à l’œil  nu et qui nous ouvrent l’accès à notre nature divine, d’Uranus à Pluton.

Ce passage est ici symbolisé par la position du signe à cheval sur  la  maison XII et la Maison I et la bascule  s’opère au 13ème degré du signe, degré de transformation : « ASC 13°Verseau: Un train entre dans un tunnel. L’aptitude à raccourcir la marche de l’évolution naturelle grâce à la volonté, l’intelligence et la maitrise de son corps. » .

Si le tunnel est synonyme de raccourcis il signifie néanmoins d’accepter de traverser les ténèbres afin de rejoindre la lumière, de l’autre coté…
C’est le symbole même du passage qui s’amorce en cette fin Janvier, de l’hiver vers le  printemps, de la Mort vers la Renaissance.

Emporté par l’inspiration que lui procure l’énergie de la planète Uranus le Verseau conçoit facilement ce que peut être le monde au delà des limitations Saturnienne, un monde ou tout est relié et ou chacun peut exprimer librement ce qu’il est. Par contre il lui est plus difficile en tant que signe dans lequel le Soleil se trouve en exil et Mars en chute de concrétiser cet idéal, de lui donner forme. C’est dans le signe du Lion qui s’oppose à lui que se trouve une partie de la solution.

Cet axe Verseau/Lion est mis en valeur de par sa position Ascendant/Descendant :
Le Lion lorsqu’il n’est pas obnubilé par sa propre personne porte en lui la capacité d’apprécier et d’encourager le meilleur chez l’autre et
Le Verseau lorsqu’il n’est pas focalisé par son besoin d’indépendance celle à reconnaître l’autre dans sa spécificité.

Ces qualités propres aux deux signes donne les bases d’un bon fonctionnement en groupe. Nous sommes une partie de l’ensemble mais nous sommes aussi la totalité, chacun doit apporter sa complétude à l’ensemble, son unicité sans quoi l’interdépendance  devient de la simple dépendance bloquant ainsi les possibilités de « coévolution ».

Chacun doit prendre du recul par rapport à la quête de reconnaissance, au désir de brillance propre au Lion mais cela ne veut pas dire faire abstraction d’une nécessaire « expression de soi ». La Verseau dans sa quête de fraternité peut parfois se fourvoyer en fuyant la responsabilité de sa propre incarnation, le groupe devenant le troupeau dans lequel se fondre, alors qu’au fond des oubliettes il y a un Roi qui réclame son trône et le fait payer d’une manière ou d’une autre à l’entourage. Co créer c’est peut être faire évoluer en nous les deux facettes de cet axe Lion/ Verseau que l’on pourrait qualifier d’axe du « donner /recevoir » et qui nécessite de se relier avant tout à l’énergie du cœur.

C’est le chemin que nous indique Vénus en Maison I, qui se relie à son octave supérieur Neptune et à Chiron symbole du passage entre Saturne et Uranus, entre notre nature terrestre et notre nature divine. Chiron permet à l’homme de trouver sa verticalité en intégrant les deux principes dont sont porteur les deux maitres du Verseau : Saturne et son principe de limitation en tant qu’être incarné et  Uranus et son principe libérateur qui nous ouvre l’accès à notre partie divine. Neptune s’attarde dans le signe du Verseau comme pour insister sur cette nécessité de trouver cette verticalité avant de rejoindre le 4 février l’univers illimité des Poissons : « Neptune 29° : Une fraternité occulte née d’une antique civilisation réunit les âmes dans le rayonnement et la lumière d’une conscience unanime. L’esprit ouvert, animé d’une profonde aspiration au dépassement de soi, peut entrer en contact avec des formes supérieures d’existence. Degré de réalisation spirituelle collective : Plénitude d’être et de conscience.»


Le  grand triangle de terre qui réunit Mercure, Mars et la Lune Noire
pose les bases de l’ancrage nécessaire à cette verticalité et renforce la présence de Jupiter en Taureau.
Notre « ascension spirituelle » ne peut s’accomplir par le rejet de la matière,
mais par la compréhension, l’acceptation de ce pour quoi nous sommes sur terre.

Publicités

Responses

  1. Vraiment interessant

  2. Oui, je vous invite à vous rendre sur le site d’Esprit Chamanique
    Belle continuation sur le chemin de l’acceptation et de compréhensions

  3. Notre « ascension spirituelle » ne peut s’accomplir par le rejet de la matière,
    mais par la compréhension, l’acceptation de ce pour quoi nous sommes sur terre.

  4. Très belle analyse, merci. J’aime particulièrement la phrase : que j’ai reprise ci-dessus. J’aurais du commencer par là mais, nouvelle sur WordPress je n’ai pas encore l’habitude de poster des commentaires (sourire)….
    J’aime beaucoup votre blog.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :