Publié par : Mébahiah | 28 novembre 2011

Votre Coeur Est Innocent

 
Remontez l’ancre de votre cœur. Votre cœur n’est pas destiné à être ancré. Il ne doit pas y avoir de poids lourds dans votre cœur. Votre cœur doit être aussi léger qu’un oiseau et libre de voler aussi haut que possible.Admettez que vous avez alourdi votre coeur et qu’il est maintenant temps de l’alléger. Remontez ces ancres. Tirez ces câbles. Relâchez les ancres de votre cœur. Encore un peu plus, bien-aimés, et vous y êtes.

Il est vrai qu’il peut être difficile de les remonter, spécialement après toutes ces années et pourtant, vous le pouvez. Personne ne va les remonter à votre place. Vous devez hisser ces ancres rouillées vers la surface. Vous devez les détacher de votre cœur. Votre cœur, votre magnifique cœur, doit être sans poids. Votre cœur ne doit pas s’appesantir. Votre cœur n’est pas fait pour porter des charges. Levez ce chaland. Portez ailleurs ce ballot.

Comment pouvez-vous voler quand votre cœur est alourdi par des ancres rouillées et des tonnes de charbon et de cendres qui ont été consumés dans votre cœur. Embrassez votre cœur maintenant. Aimez votre cœur. Votre cœur n’est pas coupable de ce que vous y avez enfermé. Votre cœur est innocent. Vous avez assigné à votre cœur des tâches qui ne lui sont pas naturelles. Avez-vous cru que votre cœur servait réellement à ensevelir le passé? Ce n’est même pas le passé que votre cœur a enterré. Le passé n’est rien. Vos pensées et vos interprétations sont quelque chose d’autre. Vous avez imaginé des événements, vous avez interprété des événements et vous les avez déposés dans votre cœur. Vous les avez couverts de feuilles en disant: «Pourrissez là. Restez-y enterrés.» Et vous avez jeté quelques feuilles moisies de plus par-dessus les pensées que vous n’aviez pas à garder avec vous. Votre cœur magnifique est devenu un cercueil cérémoniel renfermant des duels illusoires que vous avez menés contre vous-même.

La Terre n’était pas suffisamment solide pour vous, alors vous avez solidifié votre cœur. Les cœurs doivent rester tendres. Ils sont destinés à être des fleurs bourgeonnantes qui soufflent dans la brise et regardent le soleil. Les glycines ne sont pas destinées à être mélancoliques. Les cœurs ne sont pas destinés à être gonflés par la colère. Les cœurs sont faits pour héberger l’amour et rien d’autre que l’amour. Pas d’exceptions.

Jetez aussi bien les regrets par-dessus bord. Débarrassez-vous des hasards que vous avez dénoncés tout en les gardant dans votre cœur. Vous avez gardé les blessures. Vous les avez pansées et encore, vous les avez entretenues et avez nourri vos blessures comme en stockage frigorifié. Vous avez blessé votre cœur et vous avez gardé pour vous-même les blessures comme des souvenirs précieux de vos saignements passés.

Ramassez votre cœur maintenant et aimez-le. Laissez votre cœur être amour. Laissez votre cœur être l’amour que vous n’avez jamais eu ou l’amour qui a été arraché de votre cœur. Ne gardez pas votre cœur en otage. Ne le laissez pas être un bouc émissaire pour l’apparente ignorance des autres envers vous.

Les ancres lourdes que vous avez gardées dans votre cœur ont été retenues par des chaînes. Ces chaînes ne sont même pas des souvenirs. Que vous vous en souveniez ou pas, vous avez gardé des caisses de crimes perpétrés contre vous. Vous avez pris part à l’histoire et vous l’avez gardée dans votre cœur. Libérez votre cœur de ces histoires. Laissez-les aller. Trouver de meilleures histoires. Écrivez de meilleures histoires. Prenez un nouveau départ.

«Il était une fois un être humain qui enleva de son cœur des débris d’épines. L’être humain marcha hors du passé et recommença à neuf. Il marcha dans l’allégresse. Il embrassa la joie. Il aspergea la Terre de joie.»

Traduit par: Normand Bourque

Copyright © 1999-Now Heavenletters™

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :