Publié par : Mébahiah | 24 novembre 2011

L’oiseau blessé

Tapi dans les fourrés
L’oiseau blessé
Se croit en sécurité.

Par son chant attiré
L’être l’eut vite débusqué.

Les blessures dévoilées.

Ton ramage est beau
Sais tu que tu peux monter plus haut ?

La fuite fût la première pensée.

Mais les ailes froissées
Freine l’ envolée.

L’être lui parle du passé
Un passé à dépasser, à oublier
Des limites à repousser

Les œillères à faire sauter

Des connaissances oubliées

Des horizons colorés
Des cieux étoilés
Des paysages ensoleillés

Bel oiseau
Tu es un Ange blessé
….
L’oiseau rassuré
Ne peut qu’accepter
La main guérisseuse
Qui se tend pour le toucher.

La Liberté: la fin de la dualité

Si tu vois un oiseau blanc sur le lac…

Mébahiah
23/11/2011

Publicités

Responses

  1. …c’est un cygne 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :