Publié par : Mébahiah | 4 octobre 2011

Voir votre vie avec les yeux de l’Unité.

Les questions sur lesquelles vous avez choisi de focaliser votre attention illustreront votre degré d’engagement dans le processus transformationnel qui retient l’attention de la conscience dans toute la Création. Il n’y a aucun échéancier spécifique pour l’achèvement de certaines phases de cet exercice. Tout cela vous est présenté comme un choix. Étant donné que cer­tains de ces enseignements ont pu éveiller des résonances en vous, cette occasion de réflexion est susceptible d’amorcer un énorme changement intérieur qui vous aidera à mettre fin à vos schèmes réactifs conditionnés et à rester tranquille.

Tant que vous vous laisserez dominer par la programmation de votre esprit et que votre vie ne sera qu’un exercice irréfléchi de réactions réflexes destinées à prouver que vous avez « raison »en tout, vous ne serez pas en mesure de faire l’expérience de l’exquise connexion qui vous attend. Tant que vous demeurerez focalise sur la sphère des préoccupations banales, vous serez incapable de percevoir la divine essence qui vous appelle en silence.

Viendra un moment où, dans le feu de la frénésie mentale, vous vous immobiliserez enfin. Vous aurez atteint un point de saturation quant aux séries interminables d’illustrations que vous vous serez données pour souligner le point de l’exercice sur lequel vous vous étiez focalisé. Vous aurez atteint un point où vous serez prêt à sortir de tout cela, car il sera clair que ce n’est pas la bonne manière de fonctionner. Voilà le moment que vous attendiez.

Tant que vous aurez encore quelque chose à perdre ou à gagner en continuant à vivre vos schèmes enracinés, vous ne disposerez pas du catalyseur qui amorcera un changement radical. Jusqu’à ce moment, les circonstances continueront de vous représenter de nombreux exemples successifs des thèmes de vie sur lesquels vous avez travaillé tout ce temps. Et, bien après que vous aurez pris conscience de ce qui se passe réellement, elles vous fourniront encore les conditions éprouvantes pouvant servir de tremplin pour dépasser ces schèmes.

Vous continuerez de manifester des situations qui éprouveront vos connaissances longtemps après que vous les aurez maîtrisées en théorie. Tant que ces questions ne seront pas enracinées comme connaissances au point de devenir vos nouvelles réactions réflexes, vous manifesterez des occasions de renforcer ces nouveaux schèmes réactifs. En étant parfaitement conscient de ce que vous ferez en ces moments où vous sentirez les vieilles réactions s’activer, vous serez à même de disperser la charge vibratoire qui vous attire ces situations.

Viendra un temps où, dans la conscience lucide et parfaite de ce processus, toute votre vie repassera sous vos yeux. Il vous sera alors possible de résumer, avec l’énergie de la joie et du ravissement, quelques-uns des tourments que vous avez choisi d’expérimenter. En ces moments de conscience aiguë, vous préparerez le terrain aux épisodes qui représenteront le déclin de ces schèmes énergétiques.

Il s’ensuivra toute une série d’illustrations, chacune sans conséquence, qui vous inciteront à passer à un nouveau mode d’existence. Le détachement du besoin d’avoir « raison » porte le don de transcendance. Vous découvrirez dans ces profondeurs la tranquillité intérieure qui vous conduira à votre véritable essence.

Vous jouerez encore le même rôle dans vos interactions quotidiennes avec vos congénères, mais vous verrez tout cela très différemment. Ces gens vous paraîtront des acteurs sur une scène, prononçant les répliques que vous avez écrites et vous attirant dans la Danse. Prenez plaisir à cette dernière. Vous n’êtes pas ici pour rester en retrait à regarder la vie se dérouler sans vous. Vous êtes ici pour participer pleinement, joyeusement et consciemment. Une fois que vous aurez commencé à jouer ainsi votre drame, vous prendrez conscience que la vie se passe désormais très différemment.

Vous expérimenterez enfin l’octave supérieure de votre être, que vous aurez incarnée vibratoirement, et reconnaîtrez que les autres, jouant discrètement leur rôle dans les coulisses de vos propres drames, illustrent vos nouvelles connaissances. Où étaient-ils donc tout ce temps ? Où étaient-ils tandis que vous luttiez contre vos monstres et que sans cesse vous « tombiez pour la xième fois » ? Ils étaient toujours là à vos côtés, attendant votre arrivée imminente.

La Danse prendra une nouvelle allure lorsque l’harmonie émanant de l’intérieur établira le rythme pour d’autres types d’expériences. Et la vie se sera transformée en une autre sorte d’aventure. Une aventure à laquelle vous prendrez plaisir avec des êtres capables de percevoir la réalité comme vous.

Cette incarnation physique offre la potentialité de variations infinies sur l’expérience qui constitue votre vie. Vous pouvez changer de direction à tout moment de votre choix. Vous pouvez aussi dévier de votre script à votre gré, et ce, sans obligation envers personne d’autre que votre propre Soi sacré. Naturellement, la cause et l’effet continuent d’exister quant aux choix que vous ferez au cours de votre existence physique. Mais ces choix seront désormais effectués consciemment et ils auront le meilleur résultat possible pour toutes les personnes concernées s’ils ont été faits dans cet état d’être.

Quand la vie travaille en votre faveur, ce ne peut être au détriment de quelqu’un d’autre. Les choses ne fonctionnent pas ainsi. Les choix qui donnent l’illusion de vous pousser au pied du mur sont les épreuves mêmes qui comportent la potentialité d’énormes progrès. Quand vous suivez inconditionnellement votre vérité, vous préparez le terrain à une réaction en chaîne de transformations.

Les plus hautes réalités dimensionnelles dans lesquelles vous progressez à ce jour vous fourniront une perspective unique, un regard plus universel. Vous verrez instinctivement le monde, et le rôle que vous y jouez, d’un point de vue d’où vous voyez Tout comme vous vous verriez vous-même. La compassion montera à la surface de votre conscience. Vous ressentirez profondément ce que les autres éprouvent, car vous les percevrez comme votre propre Soi.

Le rôle antagoniste que jouaient les autres dans votre vie change ici tout naturellement. Vous découvrez que vous avez atteint un état d’être où la vie s’écoule facilement, avec relativement peu de conflits. Vibratoirement, vous avez dépassé le seuil d’une réalité où l’attitude mentale de séparation établissait les fondements de la mésentente et générait des conflits. Quand on ne se perçoit pas comme autre, il n’y a rien avec quoi entrer en conflit. La vie devient alors une expérience agréable.

Voilà la nature du voyage dans lequel vous êtes dorénavant bien engagé. Vous avez atteint plusieurs fois le proverbial point de non-retour. Vous avez trébuché de tout votre long dans des crises destinées à vous pousser au bout et à susciter des changements annonçant un changement réel.

Vous avez survécu jusqu’ici à de nombreux épisodes destinés à vous faire plier, expérientiellement. Il n’aurait pu en être autrement. Si vous vous trouvez au seuil d’une telle avancée, c’est que vous avez résisté à l’annihilation virtuelle de votre identité linéaire. Dans l’innocence du processus de la naissance, et à l’instar du nouveau-né respirant pour la première fois, vous faites entièrement confiance. Vous savez sans le moindre doute que vous êtes arrivé.

Ce qui diffère dans ce début, c’est que vous savez exactement d’où vous venez, car vous conservez une parfaite conscience lucide de tout. Tout au long du processus de cette naissance à lu pr chaine dimension de la réalité, vous êtes pleinement conscient, car vous avez achevé le cours. Vous n’avez pas besoin d’évacuer vos souvenirs d’expériences semblables afin de vous mettre de nouveau à l’épreuve. Cette fois, vous ne repartez pas à zéro. Vous reparti-/, où vous vous étiez arrêté il n’y a qu’un instant.

Votre ascension dans le domaine des réalités où vous savez que vous êtes Un avec tout ce que vous rencontrez marque le point tournant de votre évolution en tant que point de conscience doue de la perception de Soi. A partir de là, vos efforts ne seront plus focalisés sur l’effacement des résidus vibratoires d’actions passées. Plutôt, vous incarnerez le renforcement expérientiel de votre connaissance de l’interconnexion de Toute Vie dans le moment du Maintenant.

Vous aborderez un tout nouveau chapitre de la saga de votre conscience de Soi. Vous créerez de nouvelles archives de preuves pour étayer votre compréhension de la Connexion divine. Voilà le type d’expériences que vous co créerez avec les autres êtres de forme physique dont vous aurez choisi de vous entourer. Le genre de drame expérientiel que vous jouerez réaffirmera sans cesse l’Unité dont vous faites partie.

Voilà la nature du voyage ascensionnel qui vous porte. Le processus de naissance peut être assez facile, ou douloureuse ment pénible. Vous choisissez vous-même ce qu’il sera pour vous. Les possibilités sont infinies, et c’est là toute la beauté de la chose. Quelle que soit la façon dont vous manifesterez votre émergence dans le nouveau niveau de conscience qui vous attend, voire voyage sera incontestablement parfait. Aux yeux de l’Unité, c’est la seule possibilité, et c’est par ces yeux que vous avez assisté à tout, Chaque moment inestimable est inscrit pour l’éternité dans l’instant sans fin du Maintenant.

Extrait de « UN » de Rasha
Chapitre quarante-quatre

Mébahiah
2/10/2011

Publicités

Responses

  1. Oui, je comprends : on prend conscience de son unité avec le tout et que les autres sont une partie de soi.
    Or, pour moi, c’est depuis cette prise de conscience que j’éprouve un énorme sentiment de détachement et de lassitude et que depuis l’ennui m’a envahie….. comment passer à l’étape supérieure ?

  2. Je ne pense pas  » étape supérieure ». Je sais de quoi vous parlez! Mais ce sentiment de vide lorsque la paix intérieure s’installe ne doit pas être confondu avec ennui et lassitude. Accepter ce moment de rien « faire » juste « Être », prendre conscience de son rayonnement. De respirer, je pense que c’est un temps d’acceptation, d’adaptation
    Ne pas s’ennuyer après la guerre, les guerres.
    Apprécier ce nouvel état.
    Voilà comment mon mental justifie ( rires)
    Enviez- vous ceux qui se battent encore?
    Coeurdialement

    Une pensée pour vous en lisant ce texte
    https://mebahiah42.wordpress.com/2011/10/06/verification-interieure/

  3. Non, je n’envie pas ceux qui se battent ….. il est vrai !!! ils me prennent trop d’énergie … je suis lasse d’eux

    Votre réponse m’a rassurée
    Exit le sentiment d’ennui, par conséquent je me laisse un peu de temps pour l’acceptation et pour envisager l’adaptation !

    Il n’est pas dit que je l’apprécie pour l’instant (rire). C’est un peu la confusion de ce paradoxe :

    – avoir conscience d’être seule et pourtant d’appartenir à un tout….
    – se connecter avec soi-même sans se déconnecter du monde……
    – etc ….
    oulala prise de tête (rire)

    Bon allez, je m’engage sur cette nouvelle voie de mon labyrinthe et j’essaie de le faire avec un peu plus d’enthousiasme…. car aujourd’hui je dialogue avec quelqu’un d’autre que moi-même.

    Coeurdialement


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :