Publié par : Mébahiah | 2 octobre 2011

Le fin des temps

Extrait de lecture UN de Rasha

Voir d’un point de vue supérieur les anciennes prophéties sur  » la fin des temps »

Au cours des siècles, il s’est fait beaucoup de spéculations sur la nature des temps actuels. Depuis toujours, les sages en parlent comme de « la fin des temps ». En lisant ces lignes, vous en viendrez peut-être à considérer que cette étiquette de « la fin des temps » a été mal interprétée dans votre réalité. Prise au sens littéral et linéaire par plusieurs, elle a déclenché inutilement une peur et une hystérie collectives.

Il devrait être évident qu’un changement majeur est en cours. Y résister en s’accrochant à une réalité désuète n’est sûrement pas la bonne réaction pour un monde dont la conscience s’accroît. Tout comme un changement radical est survenu dans votre vie et dans le tréfonds de votre être intérieur, la réalité reflétée par la conscience collective est un produit de ce changement.

S’attendre à des événements catastrophiques qui détruiraient votre monde, ce serait donner une interprétation littérale à des paroles qui renferment une vérité fondamentale. En fait, il ne s’agit pas de ce qui a été prévu pour cette époque telle que vous la vivez. L’attitude mentale qui représente actuellement votre réalité n’est pas en résonance avec ce résultat.

II existe d’autres sphères où ce n’est pas le cas. Il y a des réali­tés qui sont des variations beaucoup plus denses sur le thème de votre monde. Dans ces réalités, l’environnement qui accueille et soutient la vie qui s’y expérimente réagit beaucoup plus, sévère­ment au soulèvement universel de la fréquence vibratoire. À ces niveaux expérientiels, des situations correspondant davantage à une interprétation radicale de la prophétie de la « fin des temps » se manifestent comme réalité.

C’est à ces sphères de vibration inférieure que référaient ces anciennes prophéties. On pressentait alors qu’à ces niveaux vibra­toires plus denses un changement plus radical était requis afin de suivre le rythme du mouvement ascensionnel expérimenté à d’autres niveaux de réalité. Mais vous ne vivez pas ces conditions, car votre conscience n’est plus focalisée à ce niveau.

Vous qui avez pris conscience des événements prévus pour cette époque, vous savez que ceux-ci n’ont pas besoin de porter la densité que plusieurs leur ont prêtée. Le maintien de la vie phy­sique ne constitue pas ici le but suprême. L’élévation vibratoire de Toute Vie et de l’environnement qui la soutient est plutôt l’objectif de tout ce qui se produit présentement en vous et autour de vous.

Envisagez soigneusement la possibilité que les êtres en ques­tion aient achevé leur travail en la présente incarnation et que, dans plusieurs cas, la plus haute expression possible de leur desti­née collective soit de renoncer à leur forme physique. Ce faisant, ils sont capables de transcender les limites de leur identité phy­sique. Dans plusieurs cas, ces êtres ont acquitté une grande partie de leur dette karmique. En donnant leur vie même en ultime contribution, ils ont mérité d’être libérés de l’incarnation conti­nuelle à des niveaux qui les gardaient liés à l’expérience de l’op­pression.

Il ne faudrait pas sous-estimer la profonde libération qui aura lieu quand un grand nombre d’êtres quitteront cette existence.

Dans votre monde physique, il n’y a pas d’accidents. Tout y est soigneusement orchestre. Menu- si certaines eircÉMtiinrrs et eer-

tains aspects de la condition humaine vous semblent horrifiants, sachez que les individus qui les vivent les ont choisis afin d’illustrer pour eux-mêmes les causes dans lesquelles chacun était le plus pro­fondément engagé sur le plan de l’âme. Chacun a accepté volon­tiers de payer le prix de la souffrance afin de transcender le besoin de poursuivre l’expérience de l’incarnation à ces niveaux.

Lorsque la leçon est manifestée et que la connaissance est acquise, nul besoin de poursuivre une incarnation, même si la forme physique est encore capable de maintenir la vie. Essentiellement, cette vie est complète, qu’elle se termine dans l’enfance ou dans la vieillesse. L’incarnation physique ne vise pas la longévité, mais la réalisation du but de la vie.

Les événements catastrophiques subis par de nombreuses populations dans des régions éloignées du globe sont l’indice du dégagement massif d’une énergie qui n’a plus à être opprimée. Ayant vécu certaines de ces circonstances « horribles », ces êtres ont transcendé la nécessité d’en répéter l’expérience. Ils se sont engagés volontairement à vivre ces situations, parfaitement conscients du prix à payer et de la libération qui en résulterait.

Une grande partie de ce qu’on appelle les « changements ter­restres » sont des scénarios orchestrés dans le but précisément de fournir de telles occasions. En vivant ces expériences les plus insi­dieuses, il est possible d’effectuer des sauts quantiques de conscience. Voilà ce que plusieurs choisissent, ce qui les portera d’ailleurs à la crête de la vague.

D’autres parties de votre population ne seront pas touchées du tout par ce genre d’événement. Ceux qui disposent des connais­sances supérieures accessibles en grande quantité en cette époque transcenderont le besoin de subir les conséquences d’un boulever­sement environnemental. Les tremblements de terre et les tsuna-mis se produisent en vous, tout comme vous expérimentez aussi les ravages de la famine et de la maladie, symboliquement.

Vous n’avez pas à payer le prix suprême du renoncement à votre eurps physique en échange des leçons apprises, comme c’est

le cas dans d’autres parties du monde. Le prix que plusieurs d’entre vous ont accepté de payer est beaucoup moins élevé. Vous avez osé subir l’annihilation virtuelle de tout un état d’être qui vous gardait prisonnier de schèmes nuisibles depuis des vies. On ne peut sous-estimer les ravages d’une telle expérience. C’est dans la mesure où vous vous êtes investi dans le maintien de cette position que les énergies du changement vous concernent.

Vous avez accepté cet engagement sciemment, en toute conscience du traumatisme qui en résulterait au moment venu. Mais vous étiez aussi parfaitement conscient de la transcendance que vous pourriez atteindre après avoir traversé tant de difficultés. Vous avez donc exercé votre pouvoir de choisir. Vous avez prié du plus profond de votre âme pour éprouver exactement ce que vous éprouvez maintenant, pour avoir la chance de vous libérer de votre schème de vie et de goûter ce qui se trouve vraiment en vous.

Les prophéties ayant trait à cette époque de transformation ne doivent pas susciter la peur. Elles expriment des possibilités offertes à ceux qui ont la chance d’être touchés par les énergies sacrées qui les livrent. Elles sont les points tournants majeurs aux­quels vous aspirez en tant qu’âme. Elles sont le don de délivrance.

La prétendue « fin des temps » qui en préoccupe plusieurs actuellement n’est pas une fin au sens physique, mais plutôt un dépassement des limitations de la perspective linéaire. La fin qui peut survenir dans la vie physique de plusieurs n’est pas l’objectif des événements qui la causeront. Plutôt, cette fin donnera lieu à un autre niveau d’expérience, sous forme physique ou non.

Ce qui prend fin dans cet « ici-maintenant », ce sont les schèmes intenses de compensation karmique appliqués vibratoire-ment dans un système qui persistait et auquel il était essentielle­ment impossible d’échapper. En modifiant la base vibratoire par laquelle s’est perpétué cet aspect de la réalité, les êtres ont de nou­veau la possibilité d’exercer leur libre arbitre et de vivre leur vie pleinement dans le moment du Maintenant. En intégrant les fré­quences supérieures et en élevant vos vibrations, vous êtes à même d’accroître de manière significative la gamme des options dont vous disposerez pour expérimenter la vie à des niveaux de réalité où les conditions s’avèrent moins difficiles.

Interprétées au sens littéral, ces prophéties pourraient vouloir dire que « le monde arrive à sa fin ». Voilà du moins comment elles sont susceptibles de paraître à ceux qui ont choisi d’être pré­sents dans de telles réalités quand ces temps surviendront. Toutefois, la plupart d’entre vous ne seront alors plus focalises à ce niveau. Vous ne saurez même pas que des cataclysmes frappent vous étiez auparavant, car vous ne serez plus « là » pour les subir. Vous vous serez élevé au-dessus de cette réalité et vous expérimen­terez une variation vibratoire supérieure sur le thème de ces événe­ments prophétisés.

Du point de vue d’observateurs distants – certains des soi-disant guides qui filtrent l’information pour plusieurs d’entre vous -, les conditions observées de loin paraissent se dérouler an moment prévu. Pourquoi cela ? Parce que ce qui a été prophétisé n’est fondé que sur le résultat logique et prévisible de combinai­sons de variables qui sont toutes des schèmes d’énergie, lesquels peuvent toujours être perçus du point de vue de ceux qui observent d’une distance extraterrestre et fournissent des commentaires.

Cependant, ces formes de conscience ne sont capables de per­cevoir que le niveau de réalité sur lequel elles sont alignées vibratoirement. Ce qu’elles ne peuvent sentir, c’est ce que chacun de vous perçoit réellement comme sa réalité à tel ou tel moment, laquelle est fondée uniquement sur son état d’être vibratoire. Ainsi, le niveau de réalité auquel peuvent se rapporter des observateurs extérieurs n’est pas nécessairement celui dont vous faites l’expé­rience.

Une ancienne prophétie n’est juste qu’en fonction du moment où le voyant a eu sa vision. De la perspective de certains moments du passé, la probabilité que des événements se manifestent en tant que réalité semblait grande. Lorsque le libre arbitre de la conscience collective présente a exercé son pouvoir cli cocréer sa

réalité, ce résultat a très bien pu changer de plusieurs façons. Les probabilités que certaines prophéties se réalisent comme il a été prévu sont, au mieux, minimales, car la conscience collective a changé et la réalité qui en est le reflet a aussi changé en consé­quence.

Sachez qu’en cette époque de transformation tout est possible. Le script se réécrit une nouvelle fois, selon votre volonté d’accep­ter les changements qui surviennent en chacun de vous. En cette tumultueuse période de l’« histoire », la vie se définit selon la capacité de chacun à se détacher du besoin de contrôler le proces­sus. En vous accrochant au filet de sécurité du passé, vous annihi­lez votre aptitude à flotter au gré des turbulences et à maîtriser les puissants courants qui vous portent.

Ceux d’entre vous qui sont hantés par les prédictions du « pire scénario » qui circulent présentement dans votre réalité ont créé pour eux-mêmes un test fascinant. Ils ont choisi de percevoir la vision qui est apparue sur l’écran mental d’un autre être, ou d’ex­périmenter une expression supérieure de la réalité conçue unique­ment pour eux, mais non encore révélée.

Cette confiance aveugle sous-entend qu’ils sont capables d’ignorer ce que leur esprit logique leur dit. Et cette logique est souvent fondée sur des peurs fermement ancrées par de doulou­reuses expériences du passé, lequel, ainsi que toutes les règles de base qu’il comportait, n’est plus pertinent.

Libre à vous de prêter foi ou non à des prophéties fondées sur la peur. C’est là une autre variable fascinante que vous avez choisie comme facteur dans votre script, pour votre saga de la « fin des temps ». Toutes les contorsions mentales auxquelles vous vous livrez pour tenter de comprendre font à coup sûr partie de votre expérience.

Survient toutefois un moment où vous désirez « prendre congé » de votre désespoir. Vous vous retirez alors du cyclone de l’illusion qui tourbillonne autour de vous, pour découvrir, après tout ce drame, que la tranquillité intérieure est toujours là. Qu’elle n’avait jamais disparu. Que c’est vous qui aviez disparu. Et vous avez laissé derrière vous les déroutantes traces du chaos, de sorte que, quand tout échouera – comme c’est inévitable -, vous retrou­verez votre chemin.

Extrait de «  UN » de Rasha

Mébahiah
2/10/2011

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :