Publié par : Mébahiah | 9 septembre 2011

Pleine Lune 12 septembre

Esprit Chamanique, nouvelle tradition

Lundi septembre à 11h 26’26 » (HL – Marseille)

Avec cinq planètes en signe de Terre, ce thème nous pointe la nécessité de nous confronter à la matière et à ses contingences.

Trois de ces planètes, dont le Soleil, sont en Vierge et nous invitent à porter notre attention sur les détails du quotidien, à être présent à chacun de nos gestes les plus banals afin que cette confrontation à la matière ne se fasse pas par embourbement dans les contraintes courantes mais bien plutôt par stabilité et ancrage à travers un réinvestissement de la banalité.

La conjonction du Soleil à Vénus nous ouvre la possibilité de percevoir la beauté (Vénus) de cette banalité et de ce qu’on envisage habituellement comme insignifiant.  Et c’est le fait de mettre de la présence dans chaque geste quotidien qui peut ouvrir une brèche dans l’emprisonnement des habitudes et des certitudes qui en découlent (Mercure en Vierge) et nous faire accéder à une autre perspective, un autre regard sur le futur et un renouvellement de nos projets (Mercure, le Soleil et Vénus sont en maison XI, maison associée à Uranus et, notamment, au futur, aux projets et à notre rapport aux groupes, aux compagnons de route).
Pleine_Lune_Septembre_2011

L’opposition de Vénus et du Soleil à la Lune nous rappelle que ce n’est qu’en mettant de la conscience dans nos gestes et nos pensées les plus banals que nous pouvons accéder au rêve et aux perceptions proposés par la Lune en Poissons et en maison V, maison de la créativité et de l’expression personnelle.

Cette configuration planétaire nous rappelle ainsi que l’accès au rêve passe non pas par la fuite du réel mais bien au contraire par la plongée volontaire dans ses aspects à priori les moins attrayants (notamment les corvées quotidiennes).

Cette possibilité d’accéder au rêve par la voie aride de la plongée dans les contraintes matérielles est réaffirmée par le sextile du Soleil et de Vénus à Mars en Cancer et en maison IX, planète dont le positionnement donne des indices quant à la sphère dans laquelle nous investissons notre énergie vitale.

Or le signe du Cancer est maîtrisé par la Lune, planète propice au rêve et aux perceptions tandis que la maison IX est celle de l’ouverture spirituelle, de notre accès au divin. Ainsi, cette ouverture au rêve peut constituer un chemin d’accès à la transcendance : il peut nous permettre une ouverture aux messages de l’Esprit.
Le carré que fait l’opposition Soleil/ Vénus – Lune à l’axe des nœuds confirme cette interprétation : réussir à s’ouvrir au rêve et ainsi à l’Esprit en passant paradoxalement par une attention totale aux détails du quotidien nous permet de rester – ou de revenir – sur notre axe de vie.

Une autre polarité de ce thème est constituée par l’Ascendant, en Scorpion, signe d’Eau qui perçoit les effluves des sentiments non dits ou réprimés et qui pousse aux remises en question profondes.
Le maître de l’Ascendant, Pluton, est en Capricorne, en maison II et est impliqué dans un grand triangle de Terre avec Mercure, en Vierge et en maison XI, et Jupiter, en Taureau conjoint au Descendant.

Pluton et Jupiter sont tous les deux rétrogrades. La période de rétrogradation d’une planète est propice à l’intériorisation. L’énergie, au lieu de déverser son flux énergétique vers l’extérieur comme elle le fait généralement, se détourne du monde pour s’introvertir.
Jupiter étant la planète sociale par excellence et étant de surcroît conjointe au Descendant, qui symbolise l’Autre (et les projections que nous faisons sur lui), sa rétrogradation nous invite à prendre du recul par rapport aux impératifs sociaux, à avoir de la distance par rapport aux codes sociaux et moraux et à voir le monde comme un théâtre, à percevoir la foire aux vanités qu’il nous propose en spectacle.

Cette prise de distance peut alors se faire retour plus objectif sur soi-même : à travers notre observation de l’Autre, c’est notre propre vanité que nous avons l’occasion d’explorer, c’est notre suffisance sur laquelle nous pouvons lever le voile. La rétrogradation de Pluton nous permet de passer de l’autre côté du miroir en allant au-delà des apparences et en percevant les ressorts profonds de nos comportements. L’occasion nous est donnée d’accéder à une vision claire (Pluton) des mobiles qui structurent notre rapport au monde (le signe du Capricorne est maîtrisé par Saturne, qui est la planète de la structure et des limites). La position de Pluton en maison II nous indique par ailleurs que cette vision épurée de nous-même nous donne la possibilité de refonder les piliers de notre confiance en nous. La maison II, associée au Taureau, correspond en effet à nos possessions, matérielles certes mais surtout intérieures, celles à partir desquelles nous fondons le sentiment de notre valeur, notre confiance en nos capacités.

Dans cette maison, Pluton – Hadès, Dieu des enfers, planète de la mort- renaissance, met à bas nos certitudes pour nous obliger à reconstruire nos fondations intérieures à partir d’une perspective renouvelée. Il s’agit d’une perspective affranchie au maximum des transmissions familiales les plus paralysantes, comme l’indique la position de Saturne (maitre du Capricorne dans lequel se trouve Pluton). Saturne est en effet en maison XII, la maison des fantômes familiaux, des transmissions par des chaînes de générations de toutes les problématiques qu’elles n’ont pas su résoudre et auxquelles nous nous trouvons par conséquent confronté. Le trigone de Pluton à Mercure nous confirme que de ce processus de remise en question peut émerger une nouvelle vision des choses.

Par ailleurs, l’information évoquée plus haut concernant l’opposition Soleil/Vénus en Vierge– Lune en Poissons est réitérée par l’opposition que fait Mercure (en Vierge et en maison XI) à Neptune (en Verseau) et Chiron (en Poissons) en maison IV : l’ancrage dans le « réel » (Vierge) est nécessaire à un accès à l’Esprit (Verseau, régi par Uranus) à travers le rêve (Neptune). Et c’est de l’équilibre entre ces deux polarités (auquel invite l’aspect d’opposition) que peuvent venir la découverte de notre foyer intérieur (maison IV) et la guérison (Chiron) qui en découle.

Écrit par Selva et Liria   

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :