Publié par : Mébahiah | 9 décembre 2010

Comprends que tu es le prolongement de la Source Créatrice, une extension de Dieu.

 

Tu te poses et tu t’abandonnes.

Ces instants d’abandon sont très importants pour ton cheminement, pour ton évolution, pour ta croissance, croissance énergétique, croissance vibratoire. Quelle que soit la technique que tu utilises pour t’abandonner, l’abandon est très important, cet abandon dans la confiance de la vie, confiance en la Vie, confiance en l’Amour, confiance en la Vision, en l’Intelligence Divine.

Cet abandon sait que tu peux passer ainsi des écluses, des caps, des virages, des croisements. Cet abandon, il est important de le faire en conscience. Je m’abandonne en la vie, je m’abandonne au Divin en moi, je m’abandonne en conscience et en confiance.

Laisse cette intention te gagner, t’envahir, remplir tout ton corps, toutes tes cellules.

En chacun de tes souffles pendant quelques instants tu émanes l’intention :

Je m’abandonne, je m’abandonne en conscience, je m’abandonne en confiance.

Ici est un espace sacré, un cocon d’Amour et de Douceur dans lequel tu peux te laisser être. Tu peux laisser libres tes pensées, tes croyances, l’Amour en toi, ta personnalité.

Ici est un espace où tu n’es pas jugé, tu es juste aimé.

Je voudrais que tu comprennes en cet instant, pas avec ton intellect, avec ton cœur, avec ton ventre, avec tes sens, que tu comprennes que tu es le prolongement de la Source Créatrice, que tu es comme une extension de Dieu.

Pour t’aider dans cette compréhension intuitive, je te donne cette image :

Regarde l’index de ta main, il fait partie de toi, il n’est pas ta personnalité tout entière mais il fait partie de ta personnalité. Si ton doigt est coupé ce doigt n’appartient plus à ta personnalité, le doigt se dessèche et il meurt, il n’existe plus. Il en est de même pour ta personnalité, ton corps physique. Si le lien au Divin est coupé le corps et la personnalité disparaissent. Comprends que tu es en quelque sorte le doigt du Divin, un des nombreux doigts du Divin.

Que cette compréhension profonde te libère de tous tes freins !

Ce n’est pas un blasphème que de sentir au plus profond de toi l’Essence Divine, la Nature Divine qui est tienne, la matière Amour qui est la tienne. Ce n’est pas non plus de l’orgueil, c’est un juste retour de la vérité.

Il y a en toi, en l’humanité, une dualité. Ce qui est appelé ego s’est construit petit à petit pour protéger, préserver ton identité, humaine, divine. C’est comme une armée que tu as constituée inconsciemment pour protéger ce qui au fond de toi te semble fragile. L’ego te fait croire maintenant qu’il est le seul à pouvoir te protéger, que tu peux lui faire confiance parce qu’il a grandi au fur et à mesure des expériences humaines. Il connaît toutes les expériences, toutes les émotions, toutes les cicatrices, tous les abus, toutes les atteintes à ton identité. Remercie-le car il a joué un grand rôle, car véritablement il t’a protégé. Mais aujourd’hui prends conscience qu’il y a en toi une force bien plus grande, bien plus protectrice. Cette force est celle de ton identité, cette force est celle de l’Amour.

Pour te donner une image, l’ego est comme quelque chose que tu as extériorisé, que tu as sorti de toi, de ta personnalité, pour construire une forteresse. Comprends que cette forteresse est extérieure, mais elle est toi, elle se nourrit en toi. Maintenant que tu prends conscience que l’Amour est le plus fort tu peux demander à cette substance nommée ego, tu peux lui demander de venir réintégrer ton énergie, ta personnalité, ta substance vitale, tu n’as plus besoin de l’extérioriser, elle peut revenir en toi et retrouver une libre circulation en toi. Tu peux dé-cristalliser cette extériorisation, la rendre fluide, la rendre liquide afin que ce liquide retourne en ton essence.

Et tu laisses ainsi libre ton essence, ta vraie nature, ta vérité.

En même temps que tu t’abandonnes tu approfondis la connaissance de ta vérité.

Que l’Amour soit roi et la Vérité soit loi !

Je suis l’Amour Infini et je te guide vers la re-connaissance de toi, et de l’autre.

Je te bénis et je te dis :

Je t’aime, infiniment !

 

Transmission canalisée par Isabelle Daré le mardi 30 novembre 2010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :