Publié par : Mébahiah | 2 décembre 2010

Généreux de Dieu

Vous êtes constamment sur le bout de Ma langue. Je savoure Mes pensées quand Je pense à vous. Penser à vous est un éternel cadeau que Je me fais.

Mon cœur bat dans les intervalles entre lesquelles Je pense à vous. Tout le vaste monde s’ouvre quand Mon cœur vous englobe. Vous êtes contenus dans Mon cœur et ainsi vous laisser le monde se dissiper lui-même.

Vous êtes pour Moi un délice. Je connais la bonté de votre cœur. Je sais quand il se comprime. Je sais quand il s’ouvre. Et Je sais quand il s’ouvre tout grand. En ce moment, votre magnifique cœur est mi-ouvert et mi-fermé. Si ce n’était le cas, vous ne seriez pas en train de lire Mes paroles. Et quand Mes paroles pénètrent dans votre cœur, vous ouvrez votre cœur un peu plus grand et même parfois Mes paroles font que votre cœur s’ouvre tout grand. Votre cœur est fait pour être grand ouvert. Vous pensez que le fait d’ouvrir votre cœur peut le rendre vulnérable comme si une météorite était pour le transpercer ou qu’un objet étranger le pénétrerait et en sortirait en laissant votre cœur blessé. C’est comme si vous pensiez être haletants sur le rivage de l’amour et incapables d’atteindre vraiment la grève.

Vous êtes haletants d’amour. Des vagues d’amour vous lavent sur le rivage de l’amour, là où vous êtes censés être. Vous vous découvrez sur une rive d’amour. Vous vous éveillez à vous-mêmes au bord de l’amour, osant aimer, aimant aimer, inondés d’amour, comme s’il n’y avait rien d’autre que l’amour, amour de faire et amour d’être. Déclarés ou non, vous êtes amour. Vous n’êtes qu’amour.

Un amour blessé n’est qu’un amour incomplet. C’est une perception erronée. Cupidon décoche des flèches d’amour. L’amour transperce votre cœur, semble-t-il. Ouvrez votre cœur et alors les flèches ne le transperceront pas. Les cœurs sont faits pour être ouverts. Votre cœur est fait pour être ouvert. N’allez pas en sens inverse de votre cœur.

Votre cœur a une grande capacité d’aimer. Rien ne viendra consumer votre cœur. Votre cœur va tout simplement se développer. À chaque attaque perçue votre cœur va s’ouvrir plus grand. Votre cœur ne va pas être consumé. Votre cœur sera élevé. Votre cœur est en train de devenir inébranlable. Votre cœur encercle le monde, embrassant le monde, nourrissant le monde. Vous n’avez pas à protéger votre cœur. Vous devez faire en sorte qu’il contienne le monde. Accueillez le monde dans votre cœur.

Vous n’êtes pas faits pour résister à l’amour. Vous êtes faits pour être débordants d’amour. Votre cœur doit être ce qu’il est, une fontaine d’amour, s’élevant continuellement et partageant continuellement son contenu d’amour.

Si vous vous sentez affligés par l’arrivée de l’amour, alors répandez de l’amour partout. N’en faites pas une cible. Répandez-le chaleureusement. Soyez un amoureux du monde. Soyez une cruche d’amour qui verse l’amour généreusement. À quoi bon un amour qui n’est pas généreux? L’amour ne peut pas ne pas être généreux. L’amour est ce qui génère de vous de grand cœur, de façon spirituellement élevée, très sportivement, spacieusement et doucement, un amour très paisible et qui ne demande rien. On ne peut piétiner l’amour. L’amour ressemble aux vagues de l’océan rencontrant le rivage, à ces vagues déferlantes d’amour ne demandant rien d’autre que d’être elles-mêmes, que de laver tout ce qui dans le cœur humain n’est pas vague d’amour. Atteignez le rivage d’un autre cœur. Soyez généreux. Soyez généreux de cœur. Soyez généreux de Dieu. Faites place à l’amour. Vous êtes une force d’amour, alors soyez-la.

Il serait bien que vous aimiez de tout votre cœur et non seulement d’une partie de celui-ci. Soyez de tout cœur. L’amour est Entièreté. Il n’est pas « Partiell-ité ». Il n’est pas sans cœur. Il est entièreté de cœur. Ne craignez pas d’aimer sans découper en quartiers. Ne craignez pas d’atteindre les rivages de l’amour et de dépasser ces mêmes rivages. C’est vous-mêmes que vous aimez en l’autre. Gardez votre capacité d’aimer et de laisser l’amour libre. Ne le mettez pas en laisse.

Traduit par: Normand Bourque
Page originale :http://www.heavenletters.org/genereux-de-dieu-2-decembre-2010.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :