Publié par : Mébahiah | 20 novembre 2010

Laisse vibrer en toi les qualités de la Déesse Mère afin qu’elles s’expriment librement.

 

En cet instant de Grâce je vous bénis chers enfants.

Je suis votre mère, Déesse de la Vie.

Mon Amour infini se répand en cette pièce, en vous.

Je suis source de Grâces et de Douceur.

Recevez en conscience ce que je vous offre, aujourd’hui, en cet instant.

Vous êtes chers enfants, issus de moi et vous portez en vous, que vous soyez femme ou homme, vous portez en vous toutes mes qualités, et mes qualités sont aujourd’hui à reprendre leur juste place. Laisse vibrer en toi mes qualités afin qu’elles s’expriment librement.

En ton cœur est la source féminine qui demande aujourd’hui à ne plus être bloquée, à ne plus être freinée, à ne plus être réduite, à ne plus être enfermée.

Que tous les voiles qui ont bâillonné, caché la source féminine, se lèvent, se dégagent et laissent apparaître la Femme éternelle, Déesse dans toute sa splendeur.

Que la Déesse se révèle en toi.

Tu as longtemps prié le Père Dieu, notamment dans cette prière du Notre Père. Aujourd’hui je t’invite à prier la Mère Déesse afin qu’elle prenne toute sa place en toi et que la réunification puisse se vivre. Révéler la Déesse en toi, que tu sois homme ou femme, va te permettre de rétablir l’équilibre. L’hégémonie de l’énergie masculine prend fin. La Lumière, les projecteurs sont braqués sur l’énergie féminine afin qu’elle trouve le chemin en toi, et lorsque ces deux énergies seront équitables en toi et en cette Terre, l’équilibre créera la Paix, l’Harmonie, le Paradis.

Que tu sois homme ou femme en cette période ne crains pas de donner plus d’importance au féminin en toi. Si tu es une femme et que tu donnes de l’importance au féminin tu vas te libérer de toutes les chaînes qui ont emprisonné la femme, te libérer de toutes les peurs qui ont contraint les femmes. Si tu es un homme et que tu laisses place à la féminité en toi tu vas permettre à toutes les femmes d’exister librement, tu vas permettre à l’homme en toi de s’incliner devant la Déesse.

Les femmes en cette période n’ont pas à reprendre le pouvoir, elles ont à retrouver leur pouvoir. Que les hommes ne se sentent pas dépouillés, la femme ne vient pas leur prendre ce qu’ils ont assis en cette terre, la femme vient installer son trône à coté de l’homme et exprimer ses propres pouvoirs, ses propres qualités. Cela dans une intention d’égalité, de partage, d’union.

Cher homme, chère femme, je t’invite à aimer ce corps sexué que tu as choisi. Tu lui as permis d’exister. Sache que ce choix d’être homme ou femme s’est fait dans une très grande conscience. Ce choix s’est fait par rapport aux expériences que tu as choisi de vivre. Ce choix s’est fait en fonction de la famille dans laquelle tu as choisi de naître.

Bénis cette Douceur qui t’a embaumé, qui t’a valorisé, qui t’a révélé.

Bénis ton corps, sa nature de chair qui te sert.

Rends grâce à cet instant qui te révèle.

Je suis Source d’Amour Infini. Je suis en toi, Déesse de la Vie.

En cet instant particulier je te dis:

Je t’aime, infiniment !

 

 

 

Transmission canalisée par Isabelle Daré le  lundi 8 novembre 2010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :