Publié par : Mébahiah | 18 novembre 2010

Faites Place à la Paix

Les peurs sont une perte de temps, mais elles ont tendance à porter des fruits que vous voulez consommer. Soyez plutôt courageux.

Cela demande de la bravoure d’être sur Terre. Vous ne portez par d’armure. Vous n’en avez pas besoin. Vous n’affrontez pas réellement le monde. Vous y vivez pour un certain temps. Le monde a sa rigidité, cependant vous êtes libres. Vous êtes libres de ne pas avoir peur. Qui choisirait la voie de la peur? Et pourtant vous le faites, encore et encore.

La peur est comme une hachette suspendue au-dessus de votre tête. La peur vous affaiblit. Elle ne vous rend certainement pas plus forts.

De quelle grande faute vous sentez vous coupables pour en avoir peur? La moitié du temps vous ne savez même pas de quoi vous avez peur. Les peurs semblent parsemées autour de vous, prêtes à vous sauter dessus à certains tournants. Vous avez peur d’avoir peur.

Certains jours, vous oubliez vos peurs mais elles sont toujours à l’affût. Je déclare la fin de la peur. Je dis qu’il y en a eu suffisamment. Quel merveilleux monde ce sera quand la peur y aura été évacuée! Quel merveilleux monde que sera un monde libéré de la peur.

Vous pouvez imaginer un million de variantes de la peur, peurs qui s’empilent sur la peur, peurs insignifiantes, grosses peurs. En même temps, vous n’avez même pas envie de peurs ennuyeuses ou gênantes. Les peurs sont comme des démangeaisons que vous grattez et frottez à vif.

Allez!, laissez ces peurs irritantes s’envoler par la fenêtre. Les voyez-vous s’envoler une par une et de plus en plus rapidement? Combien nombreuses elles étaient et maintenant il n’y en a plus. La peur est disparue. La peur n’a jamais siégé dans votre cœur. C’est pourquoi vous trouvez que la peur est si inconfortable pour vous. Dorénavant, la peur est évacuée, non bienvenue, interdite. La peur n’a plus d’autre choix que de s’en aller et vous n’avez d’autre choix que de la laisser partir. Les peurs ne sont pas des objets précieux. N’importe qui peut avoir des peurs. Ça ne prend beaucoup de talent. Vous délester des peurs ne peut que vous donner une grande énergie. Trop de pensées et d’énergies se sont perdues dans des peurs, grandes et petites, peurs géantes ou petites peurs subtiles et harcelantes.

Vous n’avez pas de comptes à rendre aux peurs. Elles n’ont pas à avoir raison de vous. Les peurs sont des ombres que vous voyez comme des flotteurs dans vos yeux.

Déposez vos épées. Le règne de la peur est terminé. La peur a dû se désister. La peur a été renversée. Faites place à la paix. La paix vous sert. La peur ne vous sert pas. Ne soyez pas leurrés par vos peurs. Elles ne peuvent que vous leurrer car elles sont des imposteurs. Vous pensez qu’elles sont porteuses de mauvaises nouvelles ou qu’elles portent des épées et tout ce qu’elles font c’est de vous planter des épingles dans la peau.

Désormais, chaque fois qu’une peur essaie de se frayer un chemin en vous, voyez-vous vous tenant dans Ma lumière et observez la peur se dissiper. Les peurs sont suffisamment intelligentes pour savoir qu’elles ne peuvent s’embrouiller avec Moi. Elles savent quand elles vont frapper un mur. Laissez-leur savoir, vous aussi, qu’elles ne peuvent vous attirer dans leurs pièges.

Les peurs, tout comme l’ego, sont des tricheurs. Ils se font gros et grands. Ils requièrent beaucoup d’attention. Ils veulent qu’on courbe beaucoup l’échine devant eux. Ne le faites pas. Qui a besoin de peurs? Mieux vaut vous incliner devant vous.

Amenez les danseuses. Amenez un chœur chantant l’amour. Au nom de quelle loi la peur a-t-elle la souveraineté sur vous? Faites « beuh! » à la peur. Effrayez-la. « Va!, peur, fous le camp et ne reviens plus. J’ai mieux à faire que de t’écouter. J’ai de l’amour à donner. Tu n’es même pas sur ma liste. Plus jamais tu ne seras sur ma liste. On ne pourra plus te trouver nulle part. Je ne t’imagine plus. Disparais, peur!, Beuh!, peur, beuh! »

Traduit par: Normand Bourque
Page originale :http://www.heavenletters.org/faites-place-a-la-paix-18-novembre-2010.html
Copyright © 1999-Now Heavenletters™

Publicités

Responses

  1. Bonjour!
    J’ai une vision de la peur toute différente!
    Comme tout ce que je nomme « ombre », la peur fait partie de Moi; je l’accepte donc en moi,rassure la partie inquiète.
    Ainsi, je me suis rendu compte que ce que je nomme peur est une amie qui m’indique que je vais vers quelque chose de nouveau. Nous nous prenons la main et y allons!
    Ma façon à moi de lui faire « bou! », car elle cède toujours la place!

    Bisous!

    LM

  2. Mon truc à moi:
    si t’es dans la peur t’es pas dans l’amour!!!
    çà calme  » bou! »

    Bisouxxxxx

  3. Tu m’as fait peur!^_^


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :