Publié par : Mébahiah | 3 novembre 2010

Félicitations, Vous Débutez Votre Vie Aujourd’hui

Qu’en serait-il si toute chose dans le monde ne devait être autre que ce qu’elle est? Cela se pourrait-il? Se pourrait-il que toutes les fautes que vous avez commises dans le passé n’étaient pas des fautes? Se pourrait-il que vous, à votre propre insu, ayez mis en branle quelque chose susceptible d’élargir vos horizons? Se pourrait-il? Qu’est-ce que cette lamentation, grande ou moindre, sur votre passé? Je vous le dis, vous n’avez pas à vous plaindre de quoi que ce soit, pourtant Je sais déjà que ce que Je dis ne vous en empêchera pas.

D’un autre côté, vous ne vous tracassez pas à propos de chaque faute d’orthographe ou de typo que vous faites et vous ne le devriez pas. Vous ne faites pas un drame pour chaque faute d’orthographe. Et oui, il y avait une faute et vous l’avez corrigé à temps ou non. Ah!, bien sûr, si cette faute d’orthographe avait eu lieu lors d’un concours public d’orthographe, vous vous tortureriez à vous demander comment vous avez pu faire une telle erreur, à penser que vous avez été éliminé, évincé, que vous avez dû descendre de l’estrade et affronter, malgré votre brave façade, votre propre déception. Chaque fois que vous y pensez, cela vous tourmente encore. Vous vous demandez quelle part de votre vie aurait été différente maintenant si vous étiez devenu le meilleur en orthographe de votre école, ville, département, pays, du monde… Pourtant, bien-aimés, si vous y songez vraiment, quelle importance y a-t-il pour vous de gagner ou, comme vous dites—mais comme Je ne le dirais pas—de perdre?

Bien sûr, vous envisagez des pertes—plutôt ce que vous percevez comme pertes—plus graves que l’orthographe, telles que la perte d’un parent cher, la perte d’un membre, ou toute forme de peine. Laissons cependant de côté, pour l’instant, les peines plus profondes.

Je vous demande combien de regrets sont réellement du ressentiment? Je suppose que vous allez dire que le regret a plus de valeur que le ressentiment. Dans un cas comme dans l’autre, il y a prépondérance du passé, votre désir d’y remédier, votre désir d’avoir été le dernier en lisse sur l’estrade et d’avoir reçu les applaudissements retentissants. Peu importe, applaudissez-vous vous-même. Vous avez participé au concours d’orthographe. Vous avez bafouillé dans la vie. Tant mieux pour vous, vous dis-Je. Tant mieux pour vous.

Vous êtes vous-même plus déterminant que les événements du passé. Ce que vous faîtes dès que vous quittez l’estrade est indubitablement plus important que les fautes d’orthographe que vous faites, donc il ne faut pas que vous entreteniez vos pleurs et votre perception de l’échec. Rangez tout ça dans le vieux sac de voyage du passé.

La roue de la vie ne cesse de tourner. Il y a longtemps que le passé s’est délesté de vos erreurs. Le passé ne s’accroche pas à vos fautes. Le passé s’avance vers de nouvelles prétendues erreurs et de nouveaux prétendus succès. Le passé ne colle pas à lui-même. Vous êtes celui ou celle qui colle mais qui doit laisser aller.

Que signifierait pour vous le fait que le sens d’un événement est toujours du passé et que vous pouvez le laisser s’endormir?

Même si vous êtes un vétéran de guerre et que vous avez été un héros, ce moment est aussi révolu et, dans un non-temps, un autre moment est en train de se produire dès maintenant. C’est un moment opportun. Le passé n’est pas opportun. C’est le passé. Laissez le passé devenir un passé totalement révolu et oublié. Cela pourrait vouloir dire que votre avenir dépend de votre laisser-aller. Apprenez une nouvelle chanson, bien-aimés, et chantez-la.

Peu importe ce qu’a pu être le passé, vous êtes maintenant rendu à un point pivot. Considérez désormais chaque moment comme un point tournant. Vous allez faire faire un demi-tour à votre vie. Comme il est magnifique de quitter le passé et de le laisser là où il doit rester. Comme il est magnifique de laisser une nouvelle lumière pénétrer dans votre vie ou, encore mieux, de vous engager directement dans la nouvelle lumière. Faites que ce jour soit un nouveau départ de votre vie. Je vois votre lumière poindre à l’horizon. Félicitations, vous débutez votre vie aujourd’hui.

Traduit par: Normand Bourque
Page originale :http://www.heavenletters.org/felicitations-vous-debutez-votre-vie-aujourd-hui-1er-novembre-2010.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :