Publié par : Mébahiah | 1 octobre 2010

PÈRE/MÈRE, se choisir en tant que Divinité, discussion entre toi et moi

PÈRE/MÈRE, se choisir en tant que divinité, explique-moi ce que je dois faire. Cher enfant divin, le moment est venu de te choisir en tant que Divinité, tu dois faire ce choix en toute liberté et être en parfaite harmonie avec cette décision. car en cet instant, tu joues ton propre rôle en tant qu’être humain. Tu as été conditionné depuis ta naissance à interpréter ces scénarios pour libérer ces leçons de vie depuis ton origine en ce monde à jouer des rôles pour te faire comprendre qui tu es. C’est le but que tu t’es fixé d’atteindre vivre en tant que divinité, en cette vie

Cela te demande du courage, de la force de caractère; d’être en mesure de faire ce saut, parce que cette vie ne te mène nulle part! Déjà, depuis fort longtemps, tu interprètes ces rôles et tu cherches à comprendre qui tu es, vivant cette dualité. Tous ces efforts pour avoir ta place, à imposer ta vision des choses, vouloir à tout prix changer les autres pour qu’ils adhèrent à ta vérité exprimée. Toute une vie à chercher l’amour, cette paix, cette quiétude, à vouloir combler les attentes, les conditions, les obligations en toi et en les autres. En te rendant compte que tout ce que tu as vécu, n’était que la recherche de l’amour et la paix, l’harmonie, en réalisant que tu n’y es point parvenu par ce chemin. Tu remets tout en question, le temps est venu de te couper de toutes ces illusions. Tu réalises ton impuissance à vouloir vivre ces scénarios, chacun te retournant son miroir, toutes ces émotions qui ne t’appartiennent pas, mais on t’impose ces visions. On te dit égoïste si tu ne penses pas comme les autres, ils expriment leur colère, leur déception, ils sont victimes car personne ne les comprend. Quel que soit le scénario qui se présente à toi, tu devrais t’adapter à être selon ce que les gens attendent de toi. À un moment donné, tu réalises que tu ne peux pas satisfaire toutes les demandes, tu ne pourras pas changer les perceptions des autres envers toi. Une chose que tu es sûr de vouloir, c’est cette paix intérieure et être en parfaite harmonie avec tout. En continuant à jouer ce rôle humain, tu contribues à ce que cette pièce de théâtre se perpétue à l’infini et ce n’est pas de cette manière que tu aboutiras à ta paix, à cette harmonie. Pour ce faire, il n’ y a qu’un choix à suivre c’est la voie du coeur, celle de ta nature divine. Lorsque tu es dans un endroit paisible, soit en campagne ou dans la forêt tu as cette relation de paix, de tranquillité , tu ressens que tu fais un avec la vie. Plus rien ne vient te perturber, te déranger dans cette quiétude, tu as juste une sensation de liberté, laissant ton imagination s’émerveiller avec la nature, en accueillant et acceptant la vie comme elle s’achemine et se déroule. En restant centré dans ton coeur, en vivant cette béatitude, cette sérénité, en ne pensant plus à cette relation avec l’humanité.Cher enfant divin, il est temps pour toi de mourir à ces illusions. de ne plus interpréter ce rôle que tu as si bien endossé depuis ta venue en ce monde. Que veut dire le terme « mourir à ces illusions »?, cela veut dire ne plus donner aucune importance, tu ne fais plus de distinction entre ce qui est bien ou pas. Chaque pièce de théâtre appartient à chaque être humain et chacun doit interpréter celle-ci selon sa propre perception devenant sa propre réalité car il en est l’artisan et le créateur. Ton seul but est de renaître à ta divinité et d’être en mesure de vivre cette relation sacrée avec la vie, la création, le cosmos, le royaume des cieux. tu reconnais que tout fait partie de toi et toi de ce tout, juste la manifestation de la lumière, en tant qu’être de lumière, tu es le témoin de sa manifestation, car elle est aussi ta création. Chacun détient le pouvoir de création, tu es cette conscience divine, libre et souveraine qui explore et expérimente ses propres désirs.  

Dans ce monde, chacun a décidé de jouer sa propre pièce de théâtre, selon sa propre interprétation de ce qu’il pense être et vivant une relation avec la vie et tout ce qui la compose. Chacun ayant son propre livre d’histoire qui lui est propre, il devient le comédien dans tous les livres qui font partie de sa réalité, ainsi d’un livre à l’autre les scénarios changent. La relation est différente selon le lien affectif, le scénario est différent avec son partenaire de vie ou un membre de la famille ou autre. Les histoires de tous ces livres ne sont que des illusions basées sur la dualité, qui prend sa source dans la conception humaine. L’instant est venu d’endosser ton habit de lumière et d’entrer dans le livre de chacun que la vie achemine vers toi. Tu seras en mesure de rester centré en ton coeur, en ta divinité et de vivre cette relation sacrée dans cette pièce de théâtre en cours. En mourant de cette personnalité humaine, tu ne te laisses plus perturber par les émotions. Tu es en mesure de te transformer en magicien ou en fée des étoiles pour distribuer, diffuser, partager l’amour divin, inconditionnel et universel en tout et en toi. Peu importe ce qui se passe dans cette pièce de théâtre, tu gardes la sainte paix, la parfaite maîtrise de tes émotions, tu ressens cette paix, cette harmonie, cette quiétude, tu sens l’amour divin t’habiter et celui-ci englobe tout dans la lumière. Tu restes à l’écoute de tout, sans rien juger, sans critiquer quoi ce soit, juste accueillir et accepter dans le coeur, sans attente, ni condition et obligation, tu laisses couler. Tu laisses ces comédiens et comédiennes ouvrir leur coeur si c’est leur désir. Ainsî, tu les aides à y voir plus clair pour se libérer de leurs souffrances et manques d’amour. La vérité est en chacun, il suffit de faire le bon choix et d’être le vrai visage de ta nature divine. Cher enfant divin quand tu endosses ta divinité, tu n’imposes pas, tu te contentes d’être amour, tu n’es plus sous l’emprise de cette personnalité humaine, tu reprends ta place en ce royaume des cieux, tu n’es pas plus petit ou plus grand, tu as ta juste place qui te revient par le droit divin. Tu comprends que pour te libérer de ce monde , tu dois t’unifier à celui-ci et l’élever dans la lumière, ce monde est une extension de ton je suis. Tu as été ainsi créé à l’image de la source divine, tout est lumière, et toi, tu es cette conscience divine, libre et souveraine, c’est par toi, en toi et avec toi que tu définis ta relation sacrée avec moi, PÈRE/MÈRE.
Réalise que peu importe l’endroit où tu es en train de participer à une pièce de théâtre, tout est la manifestation de la lumière, chaque seconde devient cette relation sacrée entre toi et moi, PÈRE/MÈRE, basée sur l’amour divin, inconditionnel et universel en tout et en soi. Le passé, présent et futur ne sont que des projections de ton je suis et de la relation que tu entretiens avec la vie, la lumière. En cet instant tu as donné trop d’importance à cet habit humain, ce véhicule de lumière qui te permet de vivre en temps réel ta relation sacrée. Tu as oublié ta divinité et en ne te contentant pas d’être celle-ci, tu as laissé toute l’importance à ce rôle secondaire d’être ton je suis à la recherche de sa divinité dans tous ces livres qui racontent leurs propres histoires sous l’emprise de la dualité concrétisée par une vision erronée.
Reprends ton pouvoir divin, unifie-toi à nouveau à ce tout, à ce je suis, élève tout dans la lumière par ton amour divin et miséricordieux, tu réaliseras cette unification et cette fusion dans la lumière de l’UN. Tu seras en paix, en harmonie, en amour absolu en tout et en soi. Une béatitude, une sérénité se fera sentir, tu es lumière et tu sentiras cette lumière de l’un faire corps avec toi, plus de scénario. Juste être en mesure de vivre sa divinité en tout et en soi. Pour toi il n’y a qu’un livre et tous y sont présents par leur divinité, la manifestation de la lumière par tous ces êtres de lumière, conscience divine, libre et souveraine, le même contenu du livre PÈRE/MÈRE, ayant une diversité propre à chacun de ces êtres de lumière, exprimant dans le verbe leur propre je suis. Voici ce qui définit se choisir en tant que divinité, à chacun d’exprimer le contenu de ce livre de VIE, par sa propre relation avec celle-ci, je suis toi et tu es moi, PÈRE/MÈRE. 

  

N’oublie pas, cher enfant divin, de lire les messages précédant notre discussion entre toi et moi.
Gratitude & We Are One
FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde  

http://flot-rah.blogspot.com/ http://terrenouvelle.ca/Messages et http://www.facebook.com/group.php?gid=70968135984  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :