Publié par : Mébahiah | 17 septembre 2010

PÈRE/MÈRE, explique-moi les scénarios!

PÈRE/MÈRE, explique-moi les scénarios! parce que j’aimerais bien comprendre l’humanité dans son ensemble. Cher enfant divin, en cet instant tu es en train de vivre un scénario, peu importe ton niveau de conscience, tu interprètes le rôle principal de la pièce de théâtre, représentant ce monde en devenir. Cher enfant divin, tu n’as pas encore saisi que tout est  »LUMIÈRE » , l’ombre n’est qu’illusion, le mal et le bien ne sont en réalité que la manifestation de la lumière. Chacun contribue à nourrir cette réalité par l’émanation de ton rôle en ce monde. La souffrance et le manque d’amour ne sont rien d’autre que les fruits de tes propres actions.

Prends conscience du décor et de tout ce qui t’entoure, tout est conforme à ce que tu penses être, le monde n’est qu’accessoires pour contribuer à ce que tu joues ton rôle à la perfection. Tout te semble si réel que tu n’aperçois plus le décor, tu as fait de ce monde ta réalité. Les êtres humains jouent si bien leur rôle que tu ne peux pas t’empêcher d’y croire. Tout semble si vrai et si réel, tous tes sens ressentent ces émanations si véridiques.. Depuis ta naissance en ce monde, tu as été conditionné, formé pour interpréter, être, ce que tu es, en cet instant. La vie t’apporte tous ces comédiens et acteurs pour te donner la réplique. La souffrance et manque d’amour sont nés de ces échanges car te croyant menacé, tu réagis selon ce que tu as intégré comme informations. Tu t’es forgé une personnalité et une mentalité selon tes propres croyances et convictions.

Maintenant que tu es un adulte, la société t’a attribué un rôle autre que celui que tu aurais voulu, ou bien ce sont tes proches qui aimeraient que tu assumes un tel rôle. Peu importe ton choix, tu t’aperçois qu’il y a des personnes qui sont d’accord avec ton choix et d’autres, non. Mais en réalité tu joues un rôle qui ne te permet pas de vivre l’amour divin et l’unité en tout. À moins d’être au bout du rouleau et d’être confronté à l’inimaginable, d’être dépassé par les évènements, tu sais et tu sens qu’il y a juste une porte de sortie et si tu ne la saisis pas c’est la dépression qui t’attend, la folie ou autres choix désespérés. Cher enfant divin, si en cet instant, tu es au bout du rouleau et que tu ne voies plus devant toi, tu ne trouveras plus aucune ressource pour passer à travers cette épreuve de la vie.

Il est temps de remettre ton rôle en question et de t’attribuer un nouveau rôle, mais pour ce faire, tu devras tout abandonner, lâcher prise de ce que tu pensais être. Tu comprendras que chacun interprète son rôle à la perfection jusqu’au moment où la vie en aura décidé autrement, chacun devra faire face à la réalité, un choix sera fait et tout dépendra de ce choix, soit tu vivras une renaissance, soit tu vivras une sentence affectant tout ton être au point que tu ne pourras plus assumer ton rôle en ce monde. Réalise que tu es dans une pièce de théâtre, que tout est illusion et jeu de personnalité, en confrontant les mentalités, tous les êtres humains veulent s’approprier le meilleur rôle, avoir du prestige, du pouvoir, avoir un titre et pouvoir mieux gouverner.

Quel que soit ton titre, il n’a aucune valeur, le seul rôle qui ait de la valeur est en ton coeur, celui qui sait que tout est lumière, que le bien et le mal ne sont que le fruit de ces scénarios endossés par une humanité aveugle, oubliant qu’il s’agit d’un rôle secondaire qui a pour but de connaître la dualité, qui permet à l’acteur de savoir reconnaître ce que sont la souffrance et le manque d’amour. Si tu connaissais ton vrai rôle divin, tu ne connaîtrais plus, tu ne ferais plus de différences entre ce qui est bien ou pas, pour toi tu ne verrais que la manifestation de la lumière et sa perfection. Toi, qui en cet instant, te laisse absorber par toutes ces souffrances et manques d’amour, cela vient de tes proches ou autres, tu es submergé par toutes ces émanations, celles-ci reflètent tes propres souffrances et manques d’amour en ton coeur. Tu te sens coupable et tu aimerais tout changer, tu as beau mettre tous les efforts voulus, rien ne se passe comme tu le voudrais. Tu joues ce rôle secondaire, mais tu n’as plus ce qu’il faut pour instaurer la paix, l’harmonie, la santé, l’amour, tu constates ton échec.

Tu te demandes comment faire pour retrouver en toi cette sainte paix, cette quiétude et cette béatitude. Que pourrais-tu bien faire pour retrouver ta santé mentale? Sentir que tu es libéré de tous ces scénarios? Il suffit juste de te contenter d’être et d’émaner un amour divin, un chant glorieux pour tous ceux qui écoutent, ressentent cette paix, cette joie, cette liberté de toutes emprises. Prends conscience que tout ce qui t’affecte en cet instant tire sa source de ton incompréhension de la vraie réalité, de ce que tu es, Tu t’es limité dans la façon de voir ce monde, l’univers, dimensions, cosmos et autres perceptions. Tu as cru que tout était réel mais tu n’as pas réalisé que tu jouais cette pièce de théâtre et qu’il était temps d’enlever cet habit de comédien et d’endosser ton habit de lumière.

Tu n’as pas compris que tout est accessoires, que tout provient du verbe créateur, tu as concrétisé tous tes désirs, tu as contribué à faire ce décor dans la perfection, rien ne doit sembler irréel. Tu es descendu en ce monde, tu as endossé cette forme humaine. Puis tu as commencé à y interpréter un rôle, en voilant ta divinité, tu as improvisé et selon ce que tu vivais, tu as instauré tes propres règles de conduite jusqu’à l’aboutissement de la civilisation, à toujours interpréter des rôles entre vous, Tu t’es servi de ton intelligence pour dominer et être au sommet afin de mieux manipuler les autres.

Quoi qu’il en soit, tu as interprété tous les rôles, du faible au plus fort, du pauvre au plus riche, mais regarde ce monde et tous ces gens qui jouent admirablement leurs rôles, ceux-ci sont les propres reflets des rôles que tu as joués depuis ton origine en ce monde. Le but de ce message est de te faire prendre conscience que tu es l’artisan de ton propre malheur ou de ton bonheur, mais quoi qu’il en soit, tu es prisonnier de cette pièce de théâtre, tu réagis à la moindre offense, tu es victime de ta propre perception, tu fais toujours des différences entre ce qui est bien ou pas, tu aimes ou tu n’aimes pas, au lieu de vivre ton véritable rôle celui de ta divinité, de vivre cette relation sacrée avec toute cette humanité, tous ces règnes de vies, minéral, végétal, animal dans l’unité, dans l’amour inconditionnel et universel. Il n’y a que ce rôle divin qui va te permettre de renaître à nouveau, de te libérer de tous ces maux qui t’accablent, de retrouver la santé divine et de t’accepter et t’accueillir tel que tu es, en voyant en toi la perfection.

Ce rôle divin ne te demande de faire aucun effort, tu as juste à te libérer de ce rôle secondaire qui te fait vivre ce calvaire, de ne plus y croire, de ne plus nourrir ces souffrances et manques d’amour par ces émotions, ces ressentis par absorptions de toutes ces énergies négatives venant des souffrances et manques d’amour des autres acteurs et comédiens. Tu dois juste endosser ton habit de lumière, tu es l’amour incarné, tout prend sa source en moi, PÈRE/MÈRE, nourris toi de mon amour divin, vois la perfection dans toutes tes cellules, elles sont à ton service, apprends à les aimer et à avoir de la gratitude pour le bienfait qu’elles te procurent. Tu es le miracle de ma création, il est temps de t’assumer et d’être mon  »JE SUIS ». Pourquoi vivais-tu ces souffrances et autre maux? c’est que tu recevais ta propre récolte, ta propre semence, comme pour toi tout était réel, cela se manifestait en ton propre corps, coeur et mental. Tout ton être absorbait ces énergies et cela l’affectait au point de le détruire. N’attends pas d’être au bout du rouleau, si tu es en train de lire ce message c’est que tu as demandé, que ce soit conscient ou pas, qu’à tout instant tu puisses laisser ce rôle secondaire pour être en mesure de jouer ton véritable rôle divin celui d’être en parfaite harmonie en tout et en toi.

Vivre cette sérénité divine, comprendre que tout est la manifestation de la lumière et que tu fais un avec celle-ci, tout devient une prolongation de ce que tu es. Il est temps de regarder avec les yeux du coeur, de voir au-delà de cette pièce de théâtre, Lorsque tu deviens conscient que chaque être humain joue un rôle, tu comprends et réalises la chance de renaître à nouveau à la lumière! tu t’aperçois que tout n’était qu’une pièce de théâtre, un jeu, une illusion et en définitive, tu réalises que la réalité est toute autre, elle te dévoile ta vraie nature divine, tu pourras voir ce monde dans sa perfection car dans cette dimension-là, tout est un jeu pour ré-apprendre à être ce que tu es: « Amour incarné », tout ce que tu perçois est lumière et celle-ci manifeste tes moindres désirs!

Lâche prise de cet habit de comédien, tu es là pour endosser ton habit de lumière et pour interrompre cette pièce de théâtre, en diffusant d’autres règles de conduite, en répandant l’amour inconditionnel et universel en tout et en soi. D’autres comédiens te suivront et délaisseront eux aussi cet habit secondaire pour regarder dans la même direction et être en mesure d’instaurer la paix et pour libérer ceux et celles qui sont affectés par les maux. Par ton émanation, ta diffusion de lumière, ceux-ci trouveront la force pour choisir et vivre cet état de grâces et cette relation sacrée avec tout et en soi, réalisant que ce qu’ils pensaient être réel n’était qu’une pièce de théâtre qu’à leur guise ils pouvaient changer le contenu de celle-ci pour concrétiser un tout autre décor qui serait à l’image de la divinité de chacun, tous réunis dans la même coeur et même but divin, dans un échange de coeur à coeur dans la transparence et fluidité de la lumière.

Cher enfant divin, tu as tout en toi, rejette ce qui est faux et remplis-le de mon amour divin, je suis toi et tu es moi, vide ton mental et ton coeur de tous ces accessoires, ces fausses croyances qui sont attribuables à tous ces scénarios venant de cette pièce de théâtre. Maintenant que tu connais la stricte vérité, n’oublie pas, tu es moi, ce que tu vois en ce miroir de la création se reflète en toi et tout ton être, vois la perfection et conjugue le verbe aimer, chante ton chant glorieux et je chanterai à mon tour mon amour infini et je te couvrirai de richesses divines.

N’oublie pas, cher enfant divin, de lire les messages précédant notre discussion entre toi et moi.
Gratitude & We Are One
FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition qu’il ne soit pas coupé, qu’il n’y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à ces sites http://flot-rah.blogspot.com/ http://terrenouvelle.ca/Messages et http://www.facebook.com/group.php?gid=70968135984 L’ARC-EN-CIEL DE LUMIÈRE de la Nouvelle Conscience Divine – Terre Nouvelle.

Si tu crois être l’ombre de toi-même, je peux, si tu veux, t’aider à reconnaître cette lumière. Elle brille de 1000 feux. Permets à ton Verbe de se réveiller et divulgue cette grande Vérité absolue. Nous sommes tous frères et sœurs dans ce grand UniVers du Père et de la Mère Divine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :