Publié par : Mébahiah | 3 juin 2010

Le cygne signe sur le lac

Les cygnes oiseaux ailés :messagers du ciel.
Pourvus de pattes en contact avec la Terre

Ces oiseaux nichent sur terre, et le choix du lieu est très important. au moment des crues les moins inspirés assistent impuissants à l’inondation de leur nid , et, à la perte de leurs œufs qui flottent en surface…au gré des flots, perdus à jamais…
Les cygneaux naissent sur terre, mais vivent dans l’eau, lieu de vie du brochet aussi, qui en clin d’œil peut happer une petite patte…
Puis gros oiseaux devenus, il leur faudra apprendre à voler, et migrer…
Alors là : un grand moment, l’apprentissage du vol. Épisode à ne pas rater !!!
Le décollage : ils courent, ils courent sur l’eau, les ailes font se qu’elles peuvent, il faut les muscler ces ailes, mais le poids du corps est là !!!
L’ « atterrissage », pas triste non plus, çà tangue de tous les côtés, prise de contact avec l’eau non contrôlée, et ma foi çà rétablit l’équilibre comme çà peut, et çà « aquatit » mon dieu, mon dieu, là où çà peut!!!

Je ne vous conterais pas l’histoire du cygne jusqu’à son dernier chant, mais …

Ne sommes- nous pas des cygnes quelque part ?
Moi, je me suis un peu reconnue dans cette histoire.

Anges ailés du ciel, nous naissons sur Terre, nous avons vécus, évolués au fil de l’eau, expérimentant ainsi l’émotion..
Combien d’œufs avons-nous pondus et perdus ( nos projets, nos créations) avant d’avoir pu en voir éclore un ? Le couver jusqu’au bout ? Combien de projets ont disparus à la naissance de nos peurs ?

Combien de signaux le ciel nous a envoyés, signaux que nous n’avons pas pu décrypter, signaux qui ont fini dans la gueule vorace de notre mental égo ?

Après avoir expérimenté tout cela, l’heure de la migration a sonné.

Anges ailés descendus du ciel, nés dans un nid solide, nous avons évolués au fil de l’eau, et petits cygneaux toujours là !! Même pas bouffés !!! Je n’ai jamais entendu parler des larmes de cygnes , mais… nous sommes là et un peu las…

Ailes atrophiées, qu’il nous faut muscler, à grand coup de foi en soi, de persévérance et de volonté de courage. Ré apprendre à voler, à faire décoller, notre lourd corps de densité, épurer notre corps émotionnel, mental, et causal . Réunifier tout cela.

Patauds les cygnes dans l’envol, mais… quelle majestueuse beauté ailée, évoluant sur un lac tranquille., dans l’attente du décollage…

Vous Êtes vous reconnus ???

Et psssiiitttt, connaissez- vous le symbole du cygne ?

L’ Amour et la fidélité!!!

Quand nous serons reliés solidement, à notre cœur, NOUS VOLERONS

Mébahiah
1/06/2010

Publicités

Responses

  1. Très belle histoire et très belle comparaison…

    Je me suis tout à fait reconnu!!
    Courage et avançons dans l’Amour.

  2. J’aime beaucoup votre interprétation qui est très belle… Ces derniers temps, j’ai fais beaucoup de photos sur des cygnes que je vois souvent non loin de chez moi… Ils sont magnifiques et apaisants… Cette année dans le midi il y en a beaucoup….
    Amicalement
    DanyAngel

    • En cette journée du 8 décembre, fête des lumières, que vos voisins les « cygnes » vous illuminent Bel’Ange


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :