Publié par : Mébahiah | 12 avril 2010

Le lâcher-prise

Bonjour Petit Terrien. C’est quoi ton interrogation du moment?

Je pensais au lâcher-prise, je pense en avoir compris le sens et  l’importance, mais le mot me fait flipper, lâcher  prise me fait penser à un grimpeur, qui lâche la roche , et chute dans le ravin…

Hmmmm, tu n’as pas trouvé pire image??

Garde ton alpiniste dans le champ de mire. Imagine- le au bas de la montagne se préparant à l’escalade.

Sac à dos léger?

Très léger!!!

L’ascension commence, il ne se retourne pas, pas un regard sur la vallée, pour l’instant il se concentre sur sa progression. Il ne pense à rien, très conscient de ses pieds , de ses mains, de tout son corps, attentif, très attentif à l’aspérité de la roche, il ne fait qu’un avec elle, et, elle l’accepte, l’accueille. Petite fourmi, poussière, grain de sable de la montagne.

Dans cette communion, il parvient au sommet.

Moment de délice, de satisfaction , réconfort après l’effort.

Là, il savoure, la pureté du paysage, l’éclairage solaire, le silence, la paix, communique avec tout ce qui l’entoure.

Il regarde la vallée, minuscule point en contre-bas.

Il a de la difficulté à se re connecter à son quotidien:

Les nuits blanches du p’tit dernier qui fait ses dents. Les rappels des  factures à régler. Les heures supp. que son employeur refuse de lui payer, le moteur de la voiture qui tousse, la fuite à  la machine à laver… Les cris de sa femme qui lui reproche ses moments de bonheur en solitaire au sommet de sa montagne, le traitant d’égoïste. Comment peut-il  partir en escalade, alors qu’il a de tant de problèmes à affronter ici en bas?

Mmm soupirs d’aise.

Comment peut-il ? Comment peut-il?

Tout simplement en lâchant prise. Il n’a pas chargé son sac à dos de son quotidien sur lequel il n’a aucune prise!! Il ne se  laisse pas submerger, envahir par lui, pare au plus pressé…

Jamais il n’aurait pu ne faire qu’ UN avec la montagne , la montagne n’aurait pu s’unir à tous ses  emmerdes.

Il n’a pas lâché la roche , mais son quotidien, le temps d’une matinée…, et c’est le corps et la tête vide, et sain, calme et détendu, qu’il redescendra à  sa vie, dans la vallée.

Le lâcher-prise c’est abandonner ce dont nous n’avons pas besoin,et qui pourrait nous empêcher à l’ascension?

Oui, te sens- tu en péril?

Non, léger!


Mébahiah

8/04/2010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :